Toujours là

On peut dire que j’ai un peu déserté ces derniers temps. La faute a « la pause » mais aussi a une baisse de moral. Ça y est le tant attendu neveu de mon chéri est né. Chéri est parti seul pendant 5 jours pour le voir. J’ai réussi a y échapper, non sans culpabilité. Il passe donc toutes ses après-midi à la maternité, m’a envoyé quelques photos de lui avec le bébé dans ses bras, ce qui a eu pour conséquences de me mettre dans tous mes états. Je me sens tellement mal, ce mélange de culpabilité, de tristesse, de colère et d’injustice, de jalousie même (j’en ai très honte), font que je pleurs et repleurs rien qu’a l’évocation de ce si beau bébé dans lequel se reflète notre échec. Ma belle-soeur n’a eu besoin que de quelques mois pour être enceinte, la voilà maintenant maman. Nous attendons toujours notre tour… Je me torture d’ailleurs en calculant sans cesse que, si au mieux FIV 1 fonctionne en septembre, notre bébé aura 1 an de différence avec lui. Une année, ça me parait une éternité…

Voilà mon état d’esprit, je me sens seule et épuisé par cette attente. En plus Bichon ne comprends pas mon chagrin et me demande d’être contente pour sa famille. Bien sur que je le suis, cela est complètement indépendant de ma peine. Si c’était ma sœur qui avait accouché, j’aurais la même réaction, peut être même encore plus détestable…

Désolé pour ce message si négatif. Mais j’avais besoin de l’exprimer, même si en me relisant j’ai l’impression d’être un monstre. Aujourd’hui je suis en colère. Ça ira mieux demain j’espère.

Publicités

18 réflexions sur “Toujours là

  1. Chère Yeolla, je suis interpellée par ta détresse, ça me fait mal de te voir dans cet état. Heureusement que tu as écrit cet article pour libérer ce que tu as sur le coeur. Personne ne va te blâmer, bien au contraire !
    Comme je comprends tes réactions ! Ton homme ne peut pas forcément comprendre car les réactions liées à l’infertilité sont très personnelles, il y aura des moments où il ne trouvera pas la force d’affronter tel évènement qui lui rappellera qu’il n’est pas papa alors que toi ce sera tout le contraire.
    Je crois pouvoir dire qu’on a toutes eu des périodes où l’on s’en voulait terriblement de ressentir la jalousie, l’injustice, la tristesse et l’échec face aux personnes qui connaissent le bonheur tant convoité d’avoir un bébé. Tu n’es en rien un monstre, tu es une femme qui rêve d’être mère et qui n’y arrive pour le moment pas. Tu es une femme qui aimerait que le seul bébé qui soit dans les bras de ton Bichon soit le tien.

    En plus, la pause n’aide vraiment pas à positiver. Pour ma part avec Loulou, hors de question de venir à des repas de famille, on ne peut vraiment pas, c’est trop dur. Pourquoi? Ma belle-soeur est tombée enceinte sous pilule et a son fils dont tout le monde est fou. Elle a eu ce bébé avec son ex, puis elle a rencontré mon frère qui s’en fiche de ne pas être le père. Mais moi, ça m’a donné la rage que tout le monde soit gaga, que tout le monde le pouponne devant nos yeux sans retenue. J’ai pas arrêté de pleurer un soir, et Loulou aussi, c’est te dire à quel point ça allait trop loin. Donc tu vois….je te comprends à 200%, et je te soutiens de tout mon coeur.
    Si tu veux, on peut en parler par MP, ça sera un réel plaisir pour moi de pouvoir t’aider.

    Courage à toi ma belle, je t’embrasse

    • Titpouce, je ne sais pas comment te remercier, ton message et ton soutient me touche énormément. Tu me rassure aussi sur ces sentiments que j’aimerais ne pas ressentir, je me sens moins seule. Et je ne peut que comprendre l’injustice que tu dois ressentir toi aussi avec ta belle-soeur. Je crois qu’il n’y a que nous les « infertiles » qui pouvons nous comprendre. Merci, merci, merci. Gros bisous

      • très heureuse que ça t’ait fait du bien 🙂 n’hésite jamais si tu as de nouveau un gros coup de mou, un mail et j’arriiiiiiive 😀
        Gros bisous

      • Merci 🙂 ❤ ah là là, que ce croisage porte ses fruits, ils sont notre dernier espoir avant le grand saut en Belgique…

  2. Yelloa,
    Comme je te comprend. Je risque de poster le même message dans quelques mois, si ma prochaine FIV est aussi négative… Ma BS est enceinte de son bébé 2 – le 1er était « accidentel », et celui là est venu dans les premiers mois d’essais. Je prie pour qu’on ne me demande pas de descendre pour l’accouchement, que cela ne soit pas pendant notre semaine de vacances là bas. Je ne sais pas quelle serait ma réaction si elle me demandait d’être marraine. Après un fils, une fille – la première depuis longtemps dans ma belle famille. Tout le monde est gaga de son fils, le 1er petit enfant. Alors, quand la petite arrivera… Et nous, pendant ce temps là, on rame toujours. Mon homme a ce souci quand son frère âgé de + de 10 ans de + que lui n’a qu’à frôler sa femme pour qu’elle tombe enceinte. Je suis heureuse pour eux, bien sûr. Mais quelque part, une petite lapine au fond de mon cœur se recroqueville de douleur en pleurant « et moi? ça viendra quand? ».
    Ne t’inquiète pas, notre tour viendra. Et notre bébé sera le plus choyé, le plus pouponné du monde. Ce pour quoi on doit attendre que longtemps aura une autre saveur pour nous.

    • Oh oui, c’est sur, nos bébés seront les plus aimé du monde. J’ai tellement hâte…
      Jusqu’à maintenant je n’avais pas eu beaucoup de grossesse dans mon entourage (sauf la naissance de ma petite soeur il y a 2 ans, c’est vrai j’en avais pas encore parlé. Mon père, a 50 ans a eu la bonne idée d’avoir un autre enfant. Comment te sentir encore plus nulle…) et je dois dire que ça m’arrangeait bien… Merci beaucoup pour ton message. Bisous

  3. Évidemment qu’on est pareilles. On s’en veut d’être aussi aigries, mais c’est comme ça. Nous aussi on veut vivre tout ça, celui qui n’a pas vécu ça ne peut absolument pas comprendre…

  4. Mais bien sûr que c’est normal comme réaction ! J’ai tendance à réagir comme toi, et chéri a du mal à comprendre. Depuis un an je ne vais plus aux anniversaires des enfants de son meilleur ami. J’ai du mal à voir chéri avec des bébés dans les bras. Ca me fait monter les larmes systématiquement, me ramène à nos échecs.
    N’ait pas honte de te sentir jalouse, c’est complètement humain dans notre situation.
    Bises.

    • Merci beaucoup pour ton soutien! Toi ça ne créer pas trop de conflit avec ton homme? Moi j’ai l’impression qu’il ne comprends pas du tout ma peine, mais je pense qu’il prends sur lui pour ne pas s’énerver et ne pas rentrer dans un conflit.

      • Il comprend sans comprendre. Parfois nous avons un petit conflit quand il ne se dit pas de lui meme que je ne veux pas aller voir tel ami et ses enfants en bas age. Mais il ne me fait pas la gueule de ne pas y aller. Je crois que peu a peu il saisit un peu mieux, surtout depuis la fausse couche. Je crois qu’il commence lui aussi a ressentir la meme peine, mais nous en parlons tres peu. Bises.

  5. ça m’attriste de te voir souffrir à ce point, et pourtant j’ai ressentie aussi ces sentiments, quand mon neveu est né. On a beau ne pas vouloir être aigrie, notre souffrance prends le dessus. Je ne pense pas que les pmettes soient aigries, nous souffrons, et c’est humain de vouloir de protéger de ce qui fait souffrir.
    Courage, bises

    • Merci, ça va passer, c’est une mauvaise passade. On souffre toutes de ces situations. Mais oui je ne dirais pas que c’est de l’aigreur, c’est un mélange de plein de sentiments et de peine. Hier soir, Bichon m’a dit que sa sœur lui avait demandé de venir la cherché à la maternité aujourd’hui (parce qu’elle a pas confiance envers le papa pour la voiture… Bref). Même ça, elle me l’enlève, la 1ère sortie de maternité. Je lui ai dit ce matin que j’étais triste, que j’aurai aimé réservé cette première fois à notre enfant. Comme d’habitude il ne comprends pas. Mais peut être que c’est une réaction de « fille »?! Comment auriez vous réagit?
      Merci pour ton message.

  6. De rien. Je pense que j’aurai réagit de la même façon que toi. Du moins elle aurai pu demander à quelqu’un d’autre, pour éviter de vous faire souffrir.

    • A mon avis elle ne pense pas du tout a nos difficultés et ne les comprends pas d’ailleur. Et mon homme ne voit pas ou est le mal, lui non plus n’a pas du penser a moi et ce que ça pouvait me faire. Bref c’est aussi pour ça que je me sens un peu seul avec notre infertilité.

  7. Les hommes réagissent plus ou moins différemment de nous, peut être est-ce parce qu’ils ne vivent pas la grossesse? que leur corps n’est pas mis autant à contribution que nous? Un chose anodine pour un homme ne le sera pas forcément pour nous, et ça pour beaucoup de choses 😉
    Ton chéri n’ose peut être pas exprimer son ressenti, ses émotions, il veut certainement rester fort, pour t’aider à ne pas flancher? je dis ça, je ne sais pas, mais ça peut être ça?
    Pour ce qui est de ta belle soeur, visiblement elle ne comprend pas, et la majorité des personnes qui ne sont pas en pma, ne comprennent pas, ils peuvent essayer de comprendre. On ne peut pas comprendre ce que l’on ne vit pas, mais on peut essayer, faire des efforts, aller vers ceux qui vont mal. J’ai du mal à comprendre ceux qui laissent leur entourage dans cette détresse. C’est tellement important d’être soutenu face à cette épreuve.
    Courage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s