En route vers le TEC

J10 – Tec n°1 FIV 1

2ème echo ce jour pour vérifier mon endomètre ainsi qu’une pds parce sinon y aurait pas de plaisir. A la prise de sang, pas de pic de LH donc pas d’ovulation opportuniste. Et a l’echo, un follicule de 21mm et surtout… un endomètre de 8,2mm. Yeahhh. Déclenchement avec ovitrelle imminent et transfert prévu mardi prochain. La clinique est prévenu, et les biologistes doivent me rappeller pour refaire le point. Un ou deux? Toujours la grande question. Bichon aussi hésite et a peur des risques liés aux grossesse géméllaires. J’avoue avoir aussi peur et culpabilise un peu à l’idée de peut etre, etre à l’origine d’une grossesse difficile pour mes potentiels bébés. Mais bon faut il déjà qu’ils s’accrochent…

En tout cas ce que je retiens de ce premier Tec c’est la rapidité et la simplicité de cette stimulation, loin du stress de la Fiv.

Tec n°1 en marche

J9 – TEC n°1 de FIV n°1

Récapitulons. Un J1 dimanche, un début de stimulation avec du puregon 37,5ui a J3 soit mardi et un premier monitorage cette am. Nous y retrouvons un endomètre a 6,5mm, un follicule dominant a 18mm déja et aucun kyste a l’horizon. Au programme donc, une pds demain matin, une echo demain a 16h15 et très certainement un déclenchement demain soir. Ce qui nous ferait un transfert mardi prochain soit le 12 novembre.
Demain j’appellerais le labo pour les informer et pour commencer a négocier le nombre d’embryon.
Ca y est je reviens enfin dans la course.

Top départ

J3 – Cycle de Tec n°1 ?

Çà y est J1 a débarqué après un cycle de 34 jours suite a la fameuse FC. Je pensais pas m’en sortir si « bien ». Déja parce que j’ai évité le cycle a rallonge et parce que ça tombe pile poil avec le retour de vacances de ma gynéco. Bichon s’inquiète d’ailleurs de ma santé mentale. Depuis le début de ce cycle, les calculs pour le prochain J1 étaient fait. Pour que mon J8 (jour de la 1ère echo de contrôle de la stim du Tec) tombe juste au retour de vacances de la gynéco, mes règles devaient arriver dimanche. Et elles ont débarqué samedi soir à 23h… Avec la gentille réflexion de Bichon, tu vois, faut vraiment que tu lache prise un peu. Effectivement cette « coïncidence » me fait aussi dire que mon inconscient est d’une puissance redoutable.
Je commence quand même le Puregon ce soir à J3 et echo de contrôle le 4 novembre pour valider la poursuite de la stim. La gynéco n’étant pas sure de ne pas retrouver des kystes résiduels consécutif à la ponction de la Fiv. Bref croisons les doigts pour passer ce premier obstacle.
J’ai aussi décider suite a mon précédent post, de ne rien dire a mes collègues sauf celles de qui je suis vraiment proches. Même si je pense que ça sera dur de ne pas être démasqué. Ayant déjà eu droit a la réflexion de tout mon service, sur le fait que je rebuvais du café suite a la FC. L’arrêt du café et le retour de mes Candy Up (oui comme les enfants) va être difficile a cacher en plus de mes changements de planning…

Et un petit article pour m’encourager… cet Article du journal Le Point

Le retour de baton

Je vous disais il y a peu que mes collègues de boulot etaient géniales. Je vais donc me reprendre, certaines le sont toujours effectivement, mais pour d’autres la pma aura eu raison de leur capital sympathie. Après une vague d’annonces de grossesse dans mon service, le malaise s’est fait sentir. Comment vont elles faire devant la pauvre connasse infertile qui a fait une fausse couche le mois dernier… Pour certaines, je sens la gene d’exposer cette nouvelle grossesse, et les regards qui se tournent vers moi quand je rentre dans la piece. Passe encore. Et il y a celles qui se plaignent derrière mon dos, de mes abscences, de trop montrer quand je suis triste, d’avoir pleurer le jour ou j’ai appris ma FC, de leur demander de me faire des prises de sang, et de les faire culpabiliser de faire des gosses. Bref, une d’elle, a même été dire qu’elle allait pas s’empecher de faire sa vie pour moi… Sauf que je t’ai jamais rien demander conn#%&se. J’ai pas demander aux gens de me cacher leur grossesses ou d’arreter d’en parler quand je suis la, ni même d’avoir la primeur de me faire l’annonce a l’ecart pour soi-disant ne pas me faire de la peine. Si une conversation ne me plait pas, je m’en vais ou je prends mon mal en patience. Mais surtout je ne demande rien et surtout pas de faire tout ce cinéma qui me replace encore plus a la place de la pauvre infertile qui fait pitié. J’avais choisi d’en parler pour ne pas devoir tout le temps mentir sur mes abscences. Finalement j’ai eu l’impression d’etre un peu soutenu a un moment mais je me rends compte que je me suis bien trompée… Merci la pma, encore une fois tout est pourri.

Sinon au niveau des news du front, j’en suis a J30 de mon cycle. Pas de traces de retour de couches et même pas de signes d’ovulation… Et chose inhabituelle, une trace rosée a J20 qui m’avait fait penser a un J1 en avance. Ma gynéco est en vacances. Je pense prendre rdv pour son retour si toujours rien a l’horizon, quitte a l’annuler si besoin. L’attente du TEC commence a etre difficile.

Ce soir, Edit

Ca y est les saignements ont enfin cessé. Tout ça est vraiment fini. Je vais mieux mais je craque encore quelque fois et pleure. J’ai toujours peur de pas pouvoir faire le tec sur mon prochain cycle.
Et puis il y a ces 4 annonces en 2 semaines. Dont une ce soir, des jumeaux (sans traitement, ce sera leur 2ème et 3ème bébé. Nous avions deja commencé les essais quand ils nous ont annoncé la 1ère grossesse). J’ai l’impression d’avoir encore franchie un cap dans notre attente… Je ne peux m’empecher de pleurer même si ce sont des personnes proches. Bichon me dit que les prochains ça sera nous. Je déteste quand il me dit ça. Il l’a dit tellement de fois…

Je corrige. Et une 5ème annonce matin. Ce qui fait que je suis entourée de 5 collègues enceinte au boulot. Je vais aller me pendre je crois…

Continuer

Mon Bichon dit que ça y est on est reboosté et prêt a y retourner.
Je ne suis pas si positive mais j’arrive enfin a enfuir mon chagrin en moi et à moins le montrer. Mais je souffre toujours. Demain ça fera une semaine que mon taux est revenu à 0, que je saigne et que les crampes ne me quittent plus. Je pleure aussi ce petit ange parti si tot.
Malgré tout j’ai hate de reprendre, de réessayer. Je calcule, espère, m’angoisse et prie pour que mon prochain cycle concorde avec toute cette organisation.
Je pense aussi à vous, à tous vos messages qui m’ont touché. A celle qui ont enfin franchit un cap et à celle que cette grognasse de DNLP a encore oublié…

Taux <5

J16 post transfert – FIV n°1

D’abord, un grand merci à toutes pour vos messages de soutient qui m’aide vraiment à traverser cette épreuve. Rien ne vaut le soutient de personne qui vous comprennent…

Jeudi après midi après la confirmation de l’inévitable, je n’ai donc pas pu rester au travail. Mon cadre et mes collègues ont été très compréhensif.
J’ai pu ensuite avoir un rdv en urgence avec ma gynéco pour pouvoir mettre des mots sur tout ça et me l’entendre dire. Elle m’a fait une echo, il n’y avait encore rien a voir. Seulement mes ovaires encore meurtrie par la ponction. Elle est d’ailleurs étonnée de ma « forme » au vu de l’hyperstimulation. Effectivement au final ce n’est plus qu’un mauvais souvenir. Si demain on me proposait une ponction, j’y retournerais. Oui oui je suis un peu maso.
Elle me confirme quand même ce que je savais déjà, en insistant sur le fait qu’une accroche était déjà positive. Effectivement c’était la première fois…
Me connaissant, elle aborde rapidement la suite. Je lui dit que effectivement je suis prête a commencer le Tec le plus viteeeeee possible. Elle me propose de reprendre lors de mon retour de couche, en sachant qu’elle sera en vacances le 23 octobre donc faut que ça colle…
Je suis quand même repartie avec l’ordonnance. J’aurais une petite stimulation avec du puregon a commencer a j2 ou j3, c’est comme je veux. Au début elle voulais que je vienne a j1 pour vérifier l’absence de kyste. Et puis finalement non.
J’ai l’impression que tout ça est un peu brouillon. Ça me stresse déjà…

Sinon 1er saignements ce matin au boulot. D’un coté ça me soulage que ça parte. J’ai refais un dosage de bhcg. Il est négatif. Ça concorde avec les saignements. Ça y est c’est fini…
J’ai vraiment des bonnes douleurs de règles et ça s’est intensifié toute la journée. J’espère que ça passera vite.